Expo EROS : Usine 106U Exposition collective le 4 février 2008

L’USINE 106U vous convie fiévreusement au vernissage de l’orgasmique exposition EROS présentant le travail de 26 artistes en arts visuels :

JPEG - 117.3 ko
Expo EROS / usine 106U / MaxLKS

Mark Prent, Eric Braün, La puce à l’agonie, Mimi Traillette, Jean-Michel Cholette, Yves Milet-Desfougères, Daniel Erban , Guy Boutin, Stuart Rae, Ron Simon, Sweet Grognasse, Florent Veilleux, Danielle Hébert, Catherine Roy, Brent Kluke, Marcel Thériault, Majka Kwiatowska, Frédérick Maheux, Jérome Bertrand, Chloé Beaulac, André Demers, Serge De Cotret, Jean-François Montagne, Maxlks, Jai Granofsky et Jacqueline Deschamps.

Peintures psycho-sexuelles, sérigraphies pop-trash, sculptures érotiques, œuvres cinétiques, gravures, dessins originaux, toutous modifiés, bijoux surréalistes et autres curiosités fascinantes imprègneront jouissivement les lieux. L’exposition se tiendra à l’ USINE 106U, au 111 Roy E. du 4 février au 29 février 2008, et le vernissage aura lieu le jeudi 7 février de17h à 23h. Les heures d’ouverture sont du samedi au mercredi de 12h à 18h et les jeudis et vendredis, de 12h à 21h.

Mark Prent : Le sculpteur canadien le plus controversé de sa génération, connu mondialement pour ses sculptures hyper-réalistes cauchemardesques. Il recrée à partir de moulages de corps des visions inconscientes, sans altérer par la pensée la charge symbolique et émotive du sujet.

Eric Braün : Artiste multidisciplinaire (peinture, sculpture, bande-dessinée, gravure), éditeur de la revue 106U et fondateur de l’USINE 106U. Son univers graphique explore la matière de façon géométrique avec humour et lucidité.

La puce à l’agonie : Designer, peintre et conceptrice, elle oeuvre en arts visuels en recomposant des fragments liés à l’enfance et en produisant massivement des petits chats roses.

Mimi Traillette : Dessinatrice-photographe et designer, elle crée des oeuvres colorées et sympathiques puisant son univers graphique dans le rock , la bande-dessinée et les fonds marins.

Jean-Michel Cholette : Ses toiles à l’acrylique sont portées par une inspiration tenant à la fois du Pop Surréalisme, du lowbrow et de l’illustration fantastique. Ses créatures cybernétiques et architectures déjantées prennent place dans une esthétique combinant des influences tirées de la science-fiction, des symboliques religieuses anciennes, de la littérature et de vieilles photos de famille.

Yves Milet-Desfougères : Peintre-graveur français de renom, il explore des thèmes symbolistes dans ses paysages éthérés peuplés de visions hallucinées ; membre des surréalistes dans les années 60, il a forgé une oeuvre monumentale connue d’une poignée de collectionneurs européens.

Daniel Erban : Artiste brut à part entière et mathématicien, ses grands dessins à l’encre sur papier rouge sont complexes et décadents, traduisant par une gestuelle transgressive un univers sombre et choquant, non sans un certain humour.

Guy Boutin : Peintre et bédéiste, il excelle dans la représentation crue et multicolore de son univers graphique, entre la bande-dessinée et le graffiti.

Stuart Rae : Sculpteur et designer de bijoux dentaires, il excelle dans l’efficacité des formes minimales, tout en relevant le défi de rendre esthétiques des sujets parasitaires et des fragments humains.

Ron Simon : Photographe et artiste numérique, son travail présente un riche contraste entre la texture organique des supports papiers et ses momifications numériques semi-funéraires sensuelles.

Sweet Grognasse : Artiste colorée, elle travaille en design graphique et œuvre dans la peinture, la sérigraphie et le textile dans un esprit rappelant le pop-art.

Florent Veilleux : Sculpteur cinétique et pataphysicien, ses installations monumentales en mouvement lui ont valu une renommée internationale. La pertinence de son commentaire ainsi que l’absurde de la réalité sont dépeints avec beaucoup d’humour.

Danielle Hébert : Jeune artiste-peintre originaire de la Nouvele-Écosse, son travail pictural juxtapose des visions urbaines polychromes avec une sensibilité critique et introspective.

Catherine Roy : Jeune artiste et designer, ses personnages géométriques et colorés en feutrine sont inspirés de l’univers de la bande dessinée et des art toys.

Brent Kluke : Artiste prolifique de North Bay, il aime décontextualiser la culture pop contemporaine à travers une série de recherches au sujet des archétypes sur les bons et les méchants d’une manière allégorique et sarcastique qui est souvent perçue comme blasphématoire et parfois censurée.

Marcel Thériault : Peintre accompli, son point de départ est une intervention gestuelle qui fait surgir des éléments pré-figuratifs provenant de la psyché profonde. Ce premier contact avec l’imprévu, l’irrationnel, est suivi d’une réflexion intense visant à dégager ce qui existe à l’état latent.

Majka Kwiatowska : Artiste polonaise expressionniste, ses dessins et peintures dépeignent la dure réalité et le passé d’une conscience graphique ayant vécu la 2e guerre mondiale à Varsovie. Ses personnages tortueux, alcooliques et sombres sont sublimement rendus par un graphisme brut et sensible à la fois.

Frédérick Maheux : Artiste visuel extrémiste, ses collages trash-surréalistes explosent dans une iconographie moderne puissant dans les thèmes classiques d’Eros et Thanatos.

Jérome Bertrand : Illustrateur , peintre et sculpteur avide de recherche sur la psyché humaine, contemplatif d’un futur onirique voué aux excès.

Chloé Beaulac : Peintre et sérigraphe, son travail vivifiant explore des compositions éclatées à travers des motifs inspirées de l’iconographie pop.

André Demers : Artiste-peintre, il poursuit une démarche artistique singulière depuis une dizaine d’années. Utilisant uniquement l’acrylique comme médium, il propose une iconographie personnelle empreinte de cynisme. Il est influencé par plusieurs courants artistiques bien que son oeuvre soit associé aux mouvements Pop-Art ainsi qu’au Op-Art.

Serge De Cotret : Peintre et photographe, son œuvre figurative tire son inspiration principalement dans les thématiques religieuses et les replis sombres de l’eros.

Jean-François Montagne : Peintre et designer, ses tableaux et toutous présentent un univers minimal aux couleurs vives peuplé d’animaux improbables.

Maxlks : Peintre et graffiteur, ses compositions colorées et chaotiques dépeignent l’aliénation urbaine à travers une recherche constante de nouvelles formes plastiques.

Jai Granofsky : Dessinateur et artiste visuel, il explore avec humour un univers de bande-dessinée peuplé de personnages aux distortions expressionistes.

Jacqueline Deschamps : Artiste visuelle, elle sculpte la matière avec une épingle de machine à coudre. Ses figurines miniatures en terre cuite sont de véritables caricatures. Son univers créatif est ludique, humoristique, et rejoint le monde de l’enfance. Elle collabore avec Florent Veilleux qui lui réalise ses supports parfois cinétiques.

Médias ________